LE CASTEL
wikiCASTEL - CALENDRIER - FORUM
Inscription - Rechercher - Liste des membres - FAQ
Dernière visite: 2019-02-23 17:48. Non connecté. Connexion.
About Posting Tous les membres enregistrés peuvent poster de nouveaux sujets et des réponses sur ce forum
Nom d'utilisateur:
Mot de passe: J'ai perdu mon mot de passe!
Corps du Message:

HTML est: Off
BBcode est: On
Options: Désactiver BBcode sur ce message
Désactiver Smilies sur ce message
Montrer la signature (Ceci peut être modifié ou ajouté à votre profil)

Revue du sujet


10 derniers messages [ en ordre inverse ]

Reyam (Membre)
2003-01-16 11:08
Inscrit: Dec 11, 2002 Messages: 937
Email | répondre en citant
Cher Loisss!!!

Merci pour ta réponse! Tu as raison lorsque tu dis qu'on se ressemble un peu. Je suis d'ailleurs certain que devant une bonne bière ou un petit pétard, nos propos se rapprocheraient de façon plus significative. Je suis entièrement d'accord avec toi pour dire que l'artiste n'est pas le seul à avoir un mot à dire sur la qualité de son oeuvre, évidemment. D'ailleurs, les artistes seraient je crois bien tristes de ne point entendre les gens réagir à ce qu'ils produisent. Cependant, le point que je veux apporter, c'est que seul l'artiste, une fois son projet réalisé, peut affirmer que ce projet revet bel et bien la forme de ce qu'il désirait créer au tout début. Si tel est le cas, on pourra dire que l'oeuvre est parfaite, mais en ce sens seulement.
Le projet s'est matérialisé dans la forme de l'oeuvre. C'est dans ce sens que j'entends 'perfection'. Ça ne veut pas dire qu'une oeuvre qui est ainsi parfaite sera nécessairement appréciée par tout un chacun.

Peut-être suis-je naïf, en effet. Mais je crois sincèrement que nous disons pas mal la même chose. So, my friend Loisss, case closed if you like. Mais, si le coeur t'en dit de discuter encore un peu, je te laisse sur ces deux questions: qu'est-ce qui, selon toi, fait que nous puissions évaluer une oeuvre d'art de façon totalement objective?? Deusio: As-tu trippé sur le dôme (l'album) dès sa sortie? Personnellement, ce ne fut pas le cas. Ça m'a pris plusieurs années avant de voir réellement que cet album était grandiose et de comprendre pourquoi il l'était.

Amicalement, Jonathan

"Mes amis, nous en sommes à nous d'y voir"

P.S. Est-ce que le poste de traducteur pour un groupe qui voudrait mettre sur place un coup d'État philosophique t'intéresserait? Si tu ne sais de quoi je parle, consulte le forum "Jean le philosophe!?" Nous comptons déjà parmi notre petit groupe un économiste, un médecin, un philosophe (en fait, apprentit-philosophe), un notaire... Tous jeunes, flyés et amoureux de la vie. Si tu es passionné de l'art comme nous le sommes, je suis certain que nos idées t'intéresseront. Le projet en est à ses tout début, mais je crois que ses bases sont solides. Ciao.


ShakinBox (Membre)
2003-01-16 08:12
Inscrit: Jan 16, 2003 Messages: 3
Email | répondre en citant
Quote:

Moi aussi je voudrais bien l'ecouter ... en attendant de le recevoir en France ...

Merci de m'indiquer ou le trouver si possible.

@.

Ps : pour rappel : anegri@free.fr




Tu peux le trouver sur www.amazon.ca
J'ai de la chance ma soeur me l'a ramené de montreal.

ShakinBox (Membre)
2003-01-16 08:07
Inscrit: Jan 16, 2003 Messages: 3
Email | répondre en citant
Pour ma part j'ai eu beaucoup de mal à accrocher a cette album non surproduit.
Et finalement c'est le coup de coeur integrale.

Loisss (Membre)
2003-01-15 12:48
Inscrit: Dec 07, 2002 Messages: 4
Email | répondre en citant
Rebonjour M. le philosophe (et tous les autres fans qui nous lisent, comme MP3, héhé),

Il va falloir mettre un terme à notre discussion. J'ai déjà dit l'essentiel de ce que j'avais à dire sur l'album, alors j'ai hésité avant de répondre à nouveau. Sauf que la graine de philosophe en moi --même si je suis apprenti traducteur dans la vie-- ne pouvait pas laisser passer cette affirmation de Jo Mayer --le presque maître en philo-- sans rien dire:

"[...] seul l'artiste peut se prononcer sur la perfection de son travail. S'il trouve que la statue [son oeuvre] est parfaite, "case closed"".

Jo, à mon humble avis, et sans vouloir t'offenser car nous semblons avoir quelques similitudes de personnalité, tu ne fais pas honneur à ton titre de philosophe en affirmant une telle chose. Il y a philosophie, mais aussi naïveté. La règle d'or, Jo, n'est-elle pas de DOUTER? C'est bien d'avoir confiance en l'artiste, surtout quand celui-ci a toujours travaillé de façon honnête, mais, même s'il peut juger lui-même de la qualité de son oeuvre, son opinion ne représente qu'un seul point de vue. Le cas n'est absolument pas clos après qu'il se soit prononcé sur son oeuvre! Le jugement de son auditoire a assurément autant de valeur que le sien...surtout après un certain temps. Si, dans 2 ou 3 ans, ses fans écoutent encore autant La vallée des réputations que Le Dôme ou L'Amour..., c'est probablement que l'album en est un de très bonne qualité...Mais, comme tu le sais, j'en doute...

Reyam (Membre)
2003-01-09 14:00
Inscrit: Dec 11, 2002 Messages: 937
Email | répondre en citant
Bonjour ami(e)?? Mp3!

Excellente observation en effet à laquelle je réponds sans citer. N'hésite pas à te joindre à la conversation si le coeur t'en dit.

Jonathan

emmepé (Oui, mon avatar est un dildo)
2003-01-08 13:09
Inscrit: Jan 30, 2002 Messages: 1321
Email | répondre en citant
Loiss et jo mayer...
Je suis votre discussion depuis le début, et c'est bien intéressant, mais ça vous dirait pas d'arrêter de 'quoter' svp?? Ça vient vraiment lourd comme page! Et puis on a juste à aller voir plus haut le message... Ou bien 'quotez' juste certaines parties du message auquel vous répondez, me semble que ça serait plus logique... Merci

-----------------
Gnagna!

fraincs (Membre)
2003-01-08 12:41
Inscrit: Jan 04, 2003 Messages: 3
Email | répondre en citant
Moi aussi j'aimerais bien recevoir la chanson Live de paradis perdu ou une ebauche en tout cas

le mp3 de une minute...

Donc mon email est rainydayz002002@hotmail.com

Mon top 5 des chansons de la Valee:
1 Balade a toronto(je doit etre le seul)
2 Paradis perdu
3 La valee des reputations
4 Je suis parti 1
5 Blue Eyes Sky pour les heiii hei hei hei heiiii

-----------------
I miss you T******

Reyam (Membre)
2003-01-06 12:49
Inscrit: Dec 11, 2002 Messages: 937
Email | répondre en citant
Ami Loisss!!

Désolé d'avoir mis tant de temps pour te répondre, mais enfin voici. Je commence par t'accorder quelques points. Il est vrai que certaines chansons sur la vallé des reputations ne sont pas terrible. J'avoue sauter les 2 anglaises et petite fleur moi aussi. Je suis aussi d'accord avec toi lorsque tu dis que ce n'est pas parce qu'une pièce est personnelle qu'elle est profonde. Une chanson peut être très personnelle tout en ayant moins de profondeur qu'un couvercle de margarine. Cependant, un artiste, selon moi, peut difficilement aller en profondeur sans que l'objet de son art ne traite de quelque chose de personnel. Vois-tu la nuance?
Tu me fais cependant un reproche qui passe un peu mal, soit celui que "J'aveugle mon objectivité" lorsque je qualifie le dernier album de génial. Cher Loisss, ne serait-ce pas toi qui en ferait ainsi? Je crois que oui. Laisse-moi te dire pourquoi.
Un artiste a dans la tête de sculpter une statue. Il produit habituellement des Corps d'homme entier, et c'est ce qu'il a toujours fait. Sauf que cette fois, il désire seulement sculpter la tête d'un homme, seulement la tête. Il réalise son projet. La tête est magnifique et il affirme que c'est sa plus belle création (sûrement une technique de vente). Cependant, certains de ses admirateurs sont bien déçus de cette dernière création. Ils la trouvent incomplète, moins bien que les statues de corps entiers auxquelles ils avaient été habitués. Cette petite anecdote vaut seulement pour te montrer que seul l'artiste peut se prononcer sur la perfection de son travail. S'il trouve que la statue est parfaite, "case closed".
Si tu veux donc être objectif lorsque tu te prononces sur la qualité d'une oeuvre d'art, tu dois ou bien connaître les intentions de l'artiste, ou analyser l'appel à la vérité lancé par l'oeuvre (je t'ai parlé de ces appels dans les messages précédents). C'est donc p.c.q. Leloup lui-même affirme être très fier de son album que je le qualifie de réussi et ce sont ses appels à la vérité qui font que je l'adore. Quelle vérité, me demanderas-tu peut-être? Je te donne un exemple. As-tu remarqué à quel point Leloup semble régler ses comptes avec le destin dans ce dernier album? Paradis perdu ("plusieurs d'entre nous y perderont leur vie, y trouveront leur destin") et Vieille France ("la destinée frappe à ta porte et te présente ses deux seins"...) Cette prise de conscience d'un aspect primordial de la vie, soit que la plupart des hommes sont tellement craintifs qu'ils troqueraient volontier leur liberté pour obtenir un guide qui s'appellerait "Comment agir dans la vie", plutôt que de chercher eux-mêmes cette voie. C'est à cause de cette crainte face à l'incertitude de l'existence que plusieurs d'entre nous oublient l'importance de vivre pleinement le moment présent et s'imagine être pris dans une vie menée par la destinée. C'est à ce genre d'illusions que Leloup s'attaque dans le nouvel album. Voilà ce qu'est un appel à la vérité. D'ailleurs, tu remarqueras que bon nombre de personnes qui ont donné une bonne note au nouvel album parle du fait que c'est un album vrai!!
Autre chose. As-tu remarqué que Paradis Perdu est en quelque sorte une critique de ce que Leloup avait lui-même dit dans les paroles de la chanson Le Dôme? Le fait qu'elle lui ressemble tellement ne serait pas dû à ce fait, plutôt qu'à un manque de rigueur? Leloup ne l'aurait-il pas fait volontairement, dans cet objectif? Tu pourrais peut-être lui demander. Tu dois le connaître si tu sais qu'il excelle en marketing et en techniques de vente.
Au plaisir, cher Loisss, d'avoir de tes nouvelles à nouveau.

Amitiés, Jonathan.



[quote]
Le 2002-12-18 11:45, Loisss a écrit:
Cher ami,

Je m'intéresse à la philo, à la musique et à l'art en général...Et, évidemment, une oeuvre doit être "profonde" comme tu dis, pour durer. Personne ne va prétendre le contraire. C'est le sens que tu donnes au mot ou au concept de profondeur qui m'étonne un peu. S'il est vrai qu'une oeuvre très personnelle a de bonnes chances d'être "profonde", elle ne le sera pas automatiquement. Je peux bien écrire une chanson qui parle de moi et qui exprime des sentiments que je vis sans que cela en fasse une bonne chanson...Il faut travailler le texte, la musique...Et dans le dernier Leloup, justement, ça manque de travail, et surtout, d'originalité. Un exemple comme ça: même si j'aime bien écouter Paradis perdu, je suis bien conscient que les paroles ainsi que le phrasé --la façon de chanter de Leloup-- sont semblables à ce qu'on entend dans la chanson Le Dôme...(Oui, c'est vrai, Alain Brunet le mentionne dans sa critique...mais il a raison!) Refaire une chanson en ne changeant que le groove, je ne trouve pas que c'est nécessairement profond...Les paroles de Ballade à Toronto sont tout sauf travaillées, et que peut-il bien y avoir de personnel dans La Vallée des Réputations ou dans les chansons anglaises qui ne sont même pas écrites par le Wolfman? On pourrait ajouter "Petite Fleur" à la liste...Et "Je suis parti" revient deux fois...Somme toute, il n'y a pas dans le dernier album de chansons bien ficelées comme Isabelle, 1990, La Décadence, Le Castel, L'Antiquaire, Fashion Victim, etc. Et jamais de génie musical comme sur Faire des Enfants, Les Fourmis, Les Jeunes filles à Canon, Alger, and so on...On peut choisir d'être fan de Leloup sans aveugler son objectivité. Et pour répondre à ta question: oui, Leloup utilise des techniques de vente, et c'est bien normal d'ailleurs. En tout k...Dire que je voulais faire court...

Ciao!


phrénétique (Membre)
2002-12-19 15:58
Inscrit: Dec 19, 2002 Messages: 1
Email | répondre en citant
Depuis que je suis déménagé aux États-Unis, on dirait que Jean Leloup joue plus souvent sur mon stéréo. Peut-être parce que je suis plus conscient de l'importance et de l'attachement que j'ai à ma langue maternelle. C'est pourquoi ce nouvel album, je l'attendais depuis longtemps. Je me suis procuré les MP3 en attendant d'acheter ma copie (de retour au Canada pour les fêtes). Je crois bien l'avoir joué cinq ou six fois depuis hier et à chaque nouvelle écoute, je l'apprécie un peu plus (ma femme est américaine et elle est frustrée de ne pas pouvoir comprendre les paroles alors qu'elle aime bien la musique). J'avoue qu'après la première écoute, j'étais plus ou moins déçu. Je crois plutôt que je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre. Mais maintenant, je place La vallée des réputations dans le Top 3 en compagnie du Dôme et Les Fourmis.

Sur ce, joyeuses fêtes!
Un canadien expatrié

Loisss (Membre)
2002-12-18 11:45
Inscrit: Dec 07, 2002 Messages: 4
Email | répondre en citant
Cher ami,

Je m'intéresse à la philo, à la musique et à l'art en général...Et, évidemment, une oeuvre doit être "profonde" comme tu dis, pour durer. Personne ne va prétendre le contraire. C'est le sens que tu donnes au mot ou au concept de profondeur qui m'étonne un peu. S'il est vrai qu'une oeuvre très personnelle a de bonnes chances d'être "profonde", elle ne le sera pas automatiquement. Je peux bien écrire une chanson qui parle de moi et qui exprime des sentiments que je vis sans que cela en fasse une bonne chanson...Il faut travailler le texte, la musique...Et dans le dernier Leloup, justement, ça manque de travail, et surtout, d'originalité. Un exemple comme ça: même si j'aime bien écouter Paradis perdu, je suis bien conscient que les paroles ainsi que le phrasé --la façon de chanter de Leloup-- sont semblables à ce qu'on entend dans la chanson Le Dôme...(Oui, c'est vrai, Alain Brunet le mentionne dans sa critique...mais il a raison!) Refaire une chanson en ne changeant que le groove, je ne trouve pas que c'est nécessairement profond...Les paroles de Ballade à Toronto sont tout sauf travaillées, et que peut-il bien y avoir de personnel dans La Vallée des Réputations ou dans les chansons anglaises qui ne sont même pas écrites par le Wolfman? On pourrait ajouter "Petite Fleur" à la liste...Et "Je suis parti" revient deux fois...Somme toute, il n'y a pas dans le dernier album de chansons bien ficelées comme Isabelle, 1990, La Décadence, Le Castel, L'Antiquaire, Fashion Victim, etc. Et jamais de génie musical comme sur Faire des Enfants, Les Fourmis, Les Jeunes filles à Canon, Alger, and so on...On peut choisir d'être fan de Leloup sans aveugler son objectivité. Et pour répondre à ta question: oui, Leloup utilise des techniques de vente, et c'est bien normal d'ailleurs. En tout k...Dire que je voulais faire court...

Ciao!
[quote]
Le 2002-12-16 10:52, jo mayer a écrit:
Salut ami Loisss!!

Merci pour ta réponse. On voit que tu es bel et bien un vrai fan de Leloup, car tu n'as pas hésité à adoucir la critique que tu lui avait adressée. Mais au contraire, ça tout à voir! Avant de répondre à ta question, je te mentionne que notre palmarès des albums de Leloup est pratiquement le même, à l'exception que j'y place "La vallée des réputations" au sommet.
Ce qui me fait tripper dans l'art, c'est le lien qui unit l'artiste et son oeuvre. Plus ce lien est profond et vrai, plus l'oeuvre est remarquable. Tout ça tient dans le fait que le propre d'une oeuvre d'art (ou, si tu veux, ce qui la caractérise) est la profondeur de la vérité qu'elle exploite. Plus une oeuvre se fonde sur un sentiment profond de l'artiste, plus elle risque d'être universelle, de durer, de traverser les âges. C'est la raison pour laquelle on écoute encore Beethoven aujourd'hui et qu'on n'écoutera plus Britney Spears demain. La musique faite rapidement, pour le cash, ne reflète pas cette profondeur et risque, bien qu'après avoir rapporté des millions, de mourir très vite. N'es-tu pas d'accord avec moi que si tu affirmes ne pas aimer le dernier album, c'est que tu n'arrives pas à y retrouver ce que tu recherches quand tu écoutes de la musique? N'est-ce pas, comme moi, la profondeur, la richesse d'une oeuvre qui te fait tripper? Si l'album te laisse l'impression qu'il a été fait pour le cash, c'est que tu le trouves bâclé, vite fait, donc sans richesse ni profondeur.
La seule chose qui nous divise, cher ami, c'est le lien que nous entretenons avec cet album. J'y vois de la profondeur, jamais retrouvée jusqu'à date chez Leloup. Les textes témoignent d'une énorme prise de conscience des choses. Par exemple, dans "Les remords du commandant", les paroles sont selon moi une auto-critique sincère et éclairée de l'artiste. Et c'est ce genre de choses que j'apprécie. De ton côté, c'est sûrement un autre aspect de la musique qui t'accroche. Si tu désires m'en parler un peu, ce serait apprécié.

Amitiés. Jonathan

P.S. Si tu t'intéresses à la philo de l'art, j'ai fait un résumé du texte de Martin Heidegger, "Sur l'origine de l'oeuvre d'art", qui explique pourquoi le propre de l'art est d'appeler la vérité, ou, pour répondre directement à ta question, pourquoi est-ce important qu'une oeuvre ait de la profondeur.

P.S.2 Crois-tu sincèrement que Leloup use de techniques de vente quand il décrit son nouvel album??
Quote:

Le 2002-12-15 21:17, Loisss a écrit:
L'ami Jonathan,

Je respecte ton opinion, et, peut-être que j'exagère quand je parle de "désir de cash", mais dis-moi, en quoi le fait que l'album reflète la personnalité de Leloup ferait que l'album est nécessairement bon? Quand Leloup explique son album en disant qu'il l'a voulu plus "live", plus "vrai", plus "près de lui", "pour la beauté du geste", c'est bien beau tout ça, on le remercie pour les détails éclairants, mais le fait qu'on comprenne sa démarche n'amène rien à la qualité de l'album...Ça a juste rien à voir...Et pour ton information, expliquer son produit, c'est une technique de vente ben "basic"...

Mon palmarès: 1-Le Dôme
2-L'amour est sans pitié
3-Les Fourmis
4-Menteur
5-La Vallée des Réputations




Powered by phpBB Version 1.4.4
Copyright © 2000 - 2001 The phpBB Group
phpBB Created this page in 0.045 seconds.