LE CASTEL
wikiCASTEL - CALENDRIER - FORUM
Inscription - Rechercher - Liste des membres - FAQ
Dernière visite: 2017-09-20 11:20. Non connecté. Connexion.
Le Castel Forum Index » » Général » » 15 albums d'ici qu'on écoute en boucle Réponse

Sujet: 15 albums d'ici qu'on écoute en boucle

sd (Dictateur)
2015-12-17 20:24
Inscrit: Jan 18, 2002 Messages: 2719
Email | répondre en citant
15 ALBUMS D’ICI QU’ON ÉCOUTE EN BOUCLE

http://blogue.artv.ca/2015/12/albums-canadiens-francophones/?utm_source=All&utm_campai...m=email

Cette année encore, les talentueux artistes d’ici ont produit des albums de qualité qui se démarquent. Voici 15 albums québécois francophones qu’on a écoutés en boucle en 2015… et dont on ne risque pas de décrocher en 2016!

Pour les albums de la scène anglophone locale, revenez visiter notre dossier coups de coeur le 17 décembre. On vous présentera par ailleurs nos albums étrangers préférés le 12 décembre.

Jean Leloup – À Paradis City :

Le retour en force du Loup après quelques années d’errance a ravi ses fans, d’autant plus que le nouvel album a largement dépassé les attentes. On oserait presque parler de chef-d’oeuvre! À Paradis City propose des textes poétiques et imagés, des histoires souvent sombres, mais qui laissent tout de même place au rêve, au voyage et à la lumière. On a l’impression que le mythique artiste a retrouvé son chemin et fait la paix avec quelques-uns de ses démons intérieurs. On ne se lasse pas d’écouter ses chansons accrocheuses, dont Paradis city, qui tourne en boucle sur les ondes des radios québécoises.



Galaxie – Zulu :

Près de quatre ans après l’excellent Tigre et Diesel, Olivier Langevin et sa bande faisaient fuir la grisaille hivernale avec Zulu, un album rock-électro festif qui donne envie de partir en roadtrip. Avec ses chansons entraînantes, où influences africaines et touches de blues se mêlent parfois aux rythmes férocement énergiques, Galaxie redonne ses lettres de noblesse au rock québécois.



Les sœurs Boulay – 4488 de l’amour :

Avec leur deuxième album, Les soeurs Boulay n’ont pas tourné le dos au style qui a fait leur renommée, mais on remarque que leurs textes ont évolué de belle façon. On sent qu’elles ont pris une certaine maturité et dit adieu à une partie de leur naïveté. On adore découvrir leur côté un peu plus sauvage et fou! Leur chansons, souvent empreintes d’une belle délicatesse, ont quelquefois un peu plus de mordant, comme la magnifique pièce Langue de bois.



Safia Nolin – Limoilou :

La jeune Safia Nolin a jeté tout le monde par terre avec son premier album, Limoilou. Nous, ça ne nous a pas surpris, car elle faisait partie de nos révélations en 2013. Une voix puissante, de très beaux arrangements et des mélodies folk aux accents blues, c’est ce qu’on trouvera sur ce petit bijou musical sombre et mélancolique, où l’émotion est à fleur de peau. On craque pour l’authenticité et le franc-parler de la jeune femme originaire de Québec.



Jérôme Minière – Une île

Le prolifique Jérôme Minière est fidèle à lui-même sur Une île. Ses textes poétiques, profonds et parfois engagés nous entraînent au large et nous font dériver dans une mer tantôt cahoteuse et sombre, ailleurs plus lumineuse et enjouée. Le tout est porté par des rythmes plein de vitalité et des mélodies travaillées, où les sons électroniques et acoustiques s’enchevêtrent tout naturellement.



Bernard Adamus – Sorel Soviet So What

Après Brun et No.2, Bernard Adamus saute une nouvelle fois dans l’arène avec Sorel Soviet So What, un album qui décoiffe. Délaissant son écriture sombre pour quelque chose de plus léger et de plus festif, mais sans perdre en complexité, son petit dernier jongle habilement avec les tonalités de blues, de jazz et de cajun. On sent que le chanteur a eu beaucoup de plaisir à le créer et on parie que ça se verra sur scène!



Julie Blanche – Julie Blanche

Surfant doucement sur une belle vague de fragilité, Julie Blanche nous envoûte avec son premier album éponyme, qui donne un peu envie de se bercer. Les textes, signés Antoine Corriveau (à l’exception de La vie facile écrite par Stéphane Lafleur), reflètent une poésie imagée, où le passé et les souvenirs sont souvent au premier plan.



Louis-Jean Cormier – Les grandes artères

Sur ce deuxième opus très attendu, Louis-Jean Cormier prend quelques distances avec le Treizième étage, en proposant un son plus riche, orchestral et symphonique et en s’amusant avec les styles. Après quelques écoutes, le sort en est jeté : on retombe éperdument amoureux de ses mots façonnés avec talent. Gros coup de cœur pour Le jour où elle m’a dit je pars, chanson poignante sur une rupture qui met les larmes aux yeux et Saint-Michel, qui se termine sur une envolée psychédélique jubilatoire. Tout simplement superbe, Les grandes artères nous fait flotter dans un mélange de beauté et de tristesse, à travers les peines d’amour, la route et la liberté.



Ingrid Saint-Pierre – Tokyo

Une des belles surprises de notre année musicale, Tokyo d’Ingrid St-Pierre nous envoûte dès les premières notes. Du piano, de la harpe, cette voix un peu fragile, de l’intériorité, de la lumière… on sent que cet album enveloppant va tourner en boucle dans bien des foyers pendant les mois d’hiver. La pièce Monoplace, où il est question d’une grossesse qui n’a pas atteint son terme, nous a secoués.



Philippe Brach – Portraits de famine

Couronné Révélation lors du Gala de l’ADISQ 2015, Philippe Brach est une «bibitte» bien spéciale. Il s’est illustré avec son album grunge et folk Portraits de famine, réalisé par Louis-Jean Cormier. Avec sa douce folie, sa belle intensité, son franc-parler et sa propension à sortir des sentiers battus, le Saguenéen a su nous charmer sans difficulté. Douce et poignante, la chanson Si proche et si loin à la fois qu’il interprète avec Klô Pelgag est d’une rare beauté.



Marie-Pierre Arthur – Si l’aurore

Marie-Pierre Arthur prend un nouveau virage avec Si l’aurore , un album au son soul-pop et soft-rock qui puise son inspiration dans la musique des glorieuses décennies 1970-1980. Les jolies mélodies servent bien ses textes, où il est question d’amour, de couple, d’infidélité et de désir.



Cherry Chérie – J’entends la bête

J’entends la bête, c’est le genre d’album qui nous donne le goût de se déhancher comme des fous sur la piste de danse. Avec leur «rétro-trash-bonbon-rock’n’roll», le quatuor nous téléporte dans les années 1950-1960 avec des rythmes endiablés qui parlent de filles et d’amour. Ça fait du bien du bon rock en français, qui donne envie de swinger et de flirter comme si demain n’existait pas.



Cœur de pirate – Roses

Coeur de pirate est de retour avec un album bilingue, Roses, composé de chansons beaucoup plus gaies que celles qui l’ont fait connaître. On sent que la jeune femme a décidé de donner une chance au bonheur, même si son petit côté tourmenté est toujours présent en filigrane. Les mélodies pop plus accrocheuses les unes que les autres nous restent dans la tête, et elle continue de nous envoûter avec sa voix si particulière.



Philémon Cimon – Les femmes comme des montagnes

Dans ce troisième album, Les femmes comme des montagnes, Philémon Cimon chante ses relations (pas simples) avec les femmes sur de charmantes mélodies, qui nous ont semblé plus achevées que celles auxquelles il nous avait habitués. On se laisse irrésistiblement porter par les influences cubaines qui effectuent un retour dans ses chansons et donnent une belle touche colorée à l’ensemble.



Ponctuation – La réalité nous suffit

Les frères Guillaume et Maxime Chiasson, encore relativement peu connus en dehors de la scène underground montréalaise, arrivent en force avec La réalité nous suffit, un album rock psychédélique. Les sons de Ponctuation sont percutants et riches avec leur guitare acoustique, leur guitare électrique, leur basse et leur batterie. À découvrir si ce n’est déjà fait!



Quels albums québécois francophones avez-vous fait jouer en boucle cette année?

Merci à Alexandra, Katia, Émilie, Jean-François, Chantal, Félix, Jonathan, Pierre-Anaïs, Alex, Jeanne, qui ont partagé leur coups de cœur. Pour en savoir plus sur notre démarche, c’est ici. http://blogue.artv.ca/2014/12/coups-de-coeur-culturels/

-----------------
En forme avec Jean Leloup: 10/05/2000, 10/22/2003, 10/23/2003, 10/24/2003, 10/25/2003, 12/18/2003, 12/19/2003, 09/19/2006, 08/30/2008, 04/30/2009, 11/13/2009, 11/14/2009, 11/27/2009, 11/28/2009, 11/17/2011, 07/08/2012, 10/31/2015, 12/11/2015, 12/12/2015 | viva la vinyl! | échangisme | OiNK 4eva

Réponse
Fermer ce Sujet Fermer ce Sujet Déplacer ce Sujet Effacer ce Sujet

Powered by phpBB Version 1.4.4
Copyright © 2000 - 2001 The phpBB Group
phpBB Created this page in 0.035 seconds.